Chronique 2020

  • COVID-19 et mortalité en 2020

    La mortalité induite par la COVID-19 représentera environ 10% des décès en France en 2020 et seulement 2,5 à 3% des décès dans le monde entier. Le pays a donc été très fortement frappé.
  • Enfin des manifs ! Ouf !

    Les manifs n’intéressent personne si elles se déroulent dans le calme, mais elles font la une de tous les médias avec des violences. Merci les black-blocs.
  • Pourquoi Trump s’obstine-t-il ?

    Pourquoi Trump s’obstine-t-il à laisser croire à une fraude électorale ? Pour des raisons psychologiques et politiques.
  • Pandémie, responsabilité individuelle et collective

    Face à une pandémie, la responsabilité collective, et donc politique, existe. Mais la responsabilité individuelle ne disparaît pas pour autant. Certaines personnes se comportent de façon irresponsable.
  • Trump l’homme du passé

    Trump restera dans l’Histoire comme le président des États-Unis représentant les nostalgiques d’une Amérique blanche, dominatrice et sûre d’elle. L’Amérique du passé.
  • Fragilité des démocraties

    La démocratie est un régime politique qui suppose austérité et courage. Elle s’accommode mal de la consommation à outrance et de la peur omniprésente de la mort.
  • Décapitation d'un professeur et choc des cultures

    Depuis des décennies, l’immigration massive et incontrôlée met en présence deux mondes vivant à des époques différentes de l’Histoire. Le meurtre et la décapitation d’un professeur par un fanatique musulman symbolise l’affrontement entre ces deux époques. L'obscurantisme subsiste.
  • Présidentielles 2022 : premières manœuvres

    La droite et de la gauche traditionnelles conservent-elles des chances de remporter la présidentielle de 2022 ?
  • PMA pour toutes : une liberté nouvelle

    La loi bioéthique ouvre l’accès à la PMA à toutes les femmes, quels que soient leur orientation sexuelle et leur statut civil. Il s’agit d’accorder une liberté nouvelle à certaines minorités.
  • Le déclin de l’Europe

    Le plan de relance de 750 milliards d’euros adopté à Bruxelles le 21 juillet 2020 symbolise la poursuite du recul européen sur la scène internationale.
  • Les citadins aisés en rupture avec le peuple

    Si vous résidez dans une petite commune de quelques milliers d’habitants, a fortiori en zone rurale, vous avez certainement le sentiment de faire partie des grands oubliés. Pire : vous ressentez sans doute une forme de mépris.
  • La France, pays libre ?

    Comment se positionne la France dans le domaine des libertés ? Le Human Freedom Index (Indice de la liberté humaine) publié par le Cato Institute (édition 2019) permet de répondre à la question.
  • Convention citoyenne et totalitarisme écologiste

    En restreignant constitutionnellement les libertés publiques et en marginalisant le progrès scientifique, les hérauts de l’écologisme remettent fondamentalement en cause l’autonomie de l’individu, principe fondamental de nos sociétés libres depuis le XVIIIe siècle.
  • Finie la ridicule attestation dérogatoire !

    Fallait-il imposer à tous les mêmes règles de confinement au nom de l’égalitarisme, dévoiement de l’égalité républicaine ? Car le choix d’une attestation uniforme, auto-rédigée ou produite en ligne, résulte surtout de motifs politiques.
  • Trois questions fondamentales sur la pandémie

    COVID-19. L’enchaînement pourrait être dévastateur : crise sanitaire durable, crise économique majeure, recul ou abandon de la démocratie. Il faut en prendre conscience dès maintenant.
  • Premières leçons de la pandémie

    Quatre constatations peuvent déjà être faites : les pandémies seront récurrentes, la santé apparaît comme une prérogative régalienne des Etats, l’altruisme l’a emporté sur l’égoïsme, la nécessité de la coopération internationale a été mise en évidence.
  • Le trafic aérien, pourvoyeur de pandémie

    Il ne fait aucun doute que le tourisme de masse et les voyages professionnels sont des vecteurs de l’épidémie de Covid-19. Saura-t-on remettre en cause à l’avenir les projections délirantes de croissance du trafic aérien des organisations internationales spécialisées ?
  • Coronavirus : les choix stratégiques des gouvernements

    Attendre l'immunité de groupe s'avère politiquement impossible. Les gouvernements ont donc choisi un confinement plus ou moins coercitif de la population.
  • La nouvelle gauche radicale : raciste sans le savoir

    Le manichéisme des extrémistes est toujours de mise : il faut trouver des dominés à défendre et des dominants à haïr, des bons et des méchants. La haine constitue l’élément le plus important, le moteur de la motivation.
  • Les vendettas médiatiques : une nouvelle loi du talion

    Nous avons tout à perdre en remplaçant le règne de l’imparfaite raison judiciaire par celui des passions populaires totalement manipulées par quelques professionnels de la communication. La vengeance remplace la justice. Une nouvelle loi du talion se met en place.
  • Les leçons de morale des extrémistes

    Presque la moitié des électeurs de Le Pen et Mélenchon semblent donc adhérer à une morale puritaine. Peut-on demander nos gouvernants que ce que nous sommes capables de nous imposer à nous-mêmes ?
  • Griveaux, symbole de notre échec

    Affaire Griveaux : il serait facile de diaboliser les politiciens, les dirigeants ou les élites intellectuelles, mais nous sommes tous responsables de nos échecs, à des degrés divers.
  • La gauche modérée et l’Islam : je t’aime, moi non plus

    Le socialisme peut-il renaître de ses cendres en conquérant un électorat sur un critère religieux ?
  • Retraite par répartition : une passion française

    Le système de retraites a commencé à être réformé par Edouard Balladur en 1993, pour l’adapter aux réalités économiques et démographiques. Depuis 27 ans, plusieurs réformes ont eu lieu, mais toujours dans un climat de conflit. Pourquoi ?
  • Les activistes radicaux, des nostalgiques qui s’ignorent

    Le radicalisme politique ne s’explique donc pas par la volonté d’améliorer la vie matérielle des individus. Il s’explique par le goût des luttes de pouvoir.
  • Retraites : rappel de quelques vérités premières

    Quelques idées de base méritent d’être rappelées car elles ont été largement occultées : la réforme est redistributive mais évolutive, avec un avenir indéterminable, la valeur du point pouvant être amenée à baisser.
  • Les erreurs stratégiques de Philippe Martinez

    Le leader de la CGT maintient une stratégie de lutte des classes en suivant les éléments les plus radicaux de son organisation.