Maniérisme

 
 
0. Panorama 15-16e siècles
1. La peinture flamande au 15e siècle
2. La Première Renaissance en Italie (15e siècle)
3. La peinture française aux 15e et 16e siècles
4. La Haute Renaissance en Italie (fin 15e siècle et 16e siècle)
5. La Renaissance en Europe du Nord
6. Le maniérisme

 

6. Le maniérisme

 

Bronzino. Allégorie avec Vénus et Cupidon (v. 1545)Agnolo Bronzino. Allégorie avec Vénus et Cupidon (v. 1545)

 

Au cours du 16e siècle, le maniérisme va tenter de dépasser la perfection formelle recherchée par la Haute Renaissance en mettant l'accent sur le style personnel de l'artiste, sa manière (de l'italien maniera). Les dominantes stylistiques de ce courant artistique sont au nombre de trois. Tout d'abord, une exagération délibérée des mouvements ou des mimiques. Les personnages n'ont plus rien de "naturel", ils semblent jouer un rôle pour le spectateur. En second lieu, les corps subissent une élongation qui les éloigne des proportions idéales tant recherchées par les grands artistes de la Renaissance. Enfin, les maniéristes utilisent des coloris très crus de façon à rompre avec l'harmonie classique des couleurs. Cet art cherche donc à susciter un renouvellement de l'émotion artistique en provoquant l'observateur de l'époque. Il s'adresse à l'élite cultivée du 16e siècle.

 

Pour une étude complète, cliquer sur le nom du peintre

 

Jacopo da Pontormo (1494-1557)

L'œuvre de Jacopo da Pontormo représente le tournant entre le style classique de Raphaël et le maniérisme affiché de ses successeurs : Bronzino, Vasari par exemple.

Agnolo Bronzino (1503-1572)

L'œuvre d'Agnolo Bronzino comporte deux volets : les scènes mythologiques et religieuses dans lesquelles il peut déployer son talent maniériste – il le fait à merveille – et les portraits qui ont pu être jugés froids et impersonnels, mais qui correspondent à la demande de la cour d'un prince autoritaire.

Francesco Salviati (1510-1563)

Francesco Salviati est un dessinateur prodigieux et il sait tout faire dans le domaine de la peinture. Son œuvre diversifié comporte portraits, tableaux religieux et mythologiques, fresques, tapisseries, modèles d’orfèvrerie. Il est un des plus grands décorateurs de l’époque

 

Giorgio Vasari (1511-1574)

Peintre, architecte, historien de l'art, écrivain, Giorgio Vasari multiplie les activités. Il fait partie de ces grands humanistes de la Renaissance cherchant à embrasser la totalité des savoirs de leur époque. Il en résulte inéluctablement une réussite inégale selon les domaines.

Véronèse (1528-1588)

Véronèse a la génie de la couleur qu'il associe au maniérisme de son époque pour produire des oeuvres grandioses et raffinées.

Sofonisba Anguissola (1532-1625)

Voici une femme exceptionnelle. Issue de la noblesse, elle réalise une véritable carrière artistique, ce qui est une prouesse pour l'époque. Autre prouesse : elle atteint l'âge de 93 ans.

Le Greco (1541-1614)

La recherche de ce peintre très original ne s'oriente pas vers la représentation idéalisée de la nature, la beauté classique de Raphaël et de Michel-Ange. Il s'agit de suggérer une intériorité inquiète avec des couleurs pures (rouge, jaune), sur fond sombre, et une lumière semblant provenir de l'au-delà.

Lavinia Fontana (1552-1614)

Lavinia Fontana fait désormais partie des plus grands peintres du courant maniériste italien. Elle accède très jeune à la peinture mythologique et religieuse, ce qui constitue pour une femme une rarissime exception au 16e siècle. Les portraits représentent un second volet de son œuvre.

Ajouter un commentaire