Mouvements picturaux 19e siècle

 
 
 
0. Panorama 19e siècle 
1. Mouvements picturaux du 19e siècle

 

1. Mouvements picturaux du 19e siècle

 

Claude Monet. Terrasse à Sainte-Adresse (1867)Claude Monet. Terrasse à Sainte-Adresse, 1867

 

Les disciplines artistiques étant en relation étroite avec la société de leur époque, elles subissent des évolutions permanentes. En peinture, on appelle mouvements ou courants les tendances stylistiques qui se succèdent. Les mouvements n’ont pas tous la même importance. Certains renouvellent profondément la perception esthétique, comme l’impressionnisme au 19e siècle, qui marque une étape essentielle dans l’histoire de l’art. D’autres ne sont que des tentatives de groupes d’artistes d’introduire des innovations. Par exemple le nabisme à la fin du 19e siècle, ou le fauvisme au début du 20e, sont des mouvements qui ne regroupent que quelques peintres et qui auront une durée de vie assez brève.

Les mouvements peuvent se différencier par une esthétique nouvelle (par exemple le romantisme, l’impressionnisme ou le cubisme) ou par une technique particulière (par exemple le pointillisme). Par ailleurs, les mouvements interagissent entre eux, soit en s’opposant radicalement à un courant antérieur (impressionnisme contre académisme) soit en s’en inspirant (symbolisme → synthétisme → fauvisme).

Au cours de la période 1800-1914, on peut considérer que trois tendances fondamentales ont vu le jour : le romantisme (qui commence dès la fin du 18e siècle), le réalisme et l’impressionnisme. Elles marqueront durablement l’histoire de l’art.

 

POUR UNE ÉTUDE COMPLÈTE, CLIQUER SUR LE NOM DU MOUVEMENT

  

Le romantisme (≈1770-1850)

Les émotions individuelles ou collectives et le monde intérieur de l’artiste importent plus que les genres conventionnels. Le romantisme ne modifie pas la technique picturale. Il est avant tout un état d’esprit.

Principaux peintres : Turner, Friedrich, Goya, Delacroix, Géricault.

 L'art académique français (≈1800-1900)

Le peintre doit se conformer aux critères fixés par l’Académie des Beaux-arts. L’académisme est l’esthétique dominante des amateurs d’art du 19e siècle : il s’agit de produire de la beauté classique. Le dessin est privilégié, les couleurs vives sont proscrites, les touches parfaitement lisses sont préconisées.

Principaux peintres : Bouguereau, Gérôme, Cabanel.

L'orientalisme (≈1820-1900)

Sous tendance de l’académisme consistant à privilégier les thèmes inspirés du Proche-Orient.

Principaux peintres : Fromentin, Ingres, Hunt, Gérôme.

Le réalisme (≈1830-1880)

Il s’agit de peindre les scènes de la vie quotidienne (travail des champs, usines) dans un style naturaliste, presque photographique.

Principaux peintres : Courbet, Millet, Daumier, Fantin-Latour, Menzel.

Le préraphaélisme (≈1850-1900)

Les préraphaélites (d’avant Raphaël) s’inspirent de l’art médiéval pour peindre des légendes, des scènes d’amour, des personnages costumés.

Principaux peintres : Millais, Madox Brown, Rossetti, Waterhouse.

L'esthétisme (≈1860-1900)

Il naît en Angleterre dans la mouvance du préraphaélisme, puis se développe également en France. « L’art pour l’art », la recherche de la beauté pour elle-même, un certain dandysme (Oscar Wilde représente l’esthétisme littéraire) caractérisent ce mouvement.

Principaux peintres : Moore, Whistler.

 L'impressionnisme (≈1860-1900)

Ce mouvement se fonde sur des préceptes strictement opposés à l’académisme dominant au milieu du 19e siècle. Il ne faut pas chercher à imiter mais privilégier le regard subjectif du peintre, choisir librement ses sujets, travailler en plein air, libérer la couleur. Il s’agit d’une étape essentielle de l’histoire de la peinture.

Principaux peintres : Monet, Sisley, Pissarro, Manet, Berthe Morisot, Renoir, Seurat.

Le postimpressionnisme (≈1880-1920)

De nombreux peintres s’inspireront de l’impressionnisme tout en cherchant à innover. Ce courant est donc très diversifié sur le plan esthétique mais reste toujours d’inspiration impressionniste.

Principaux peintres : Cézanne, Van Gogh, Gauguin, Seurat, Signac, Toulouse-Lautrec.

Le pointillisme ou divisionnisme (≈1883-1910)

A l’aide de petites touches (de points), le peintre représente l’espace et la lumière. Des travaux de physique sont à la base de la technique. Le pointillisme est un des aspects du postimpressionnisme.

Principaux peintres : Seurat, Signac.

Le symbolisme (≈1880-1914)

Une œuvre acquiert sa signification par son caractère symbolique. Ce courant a une orientation spiritualiste, en réaction contre le réalisme et le matérialisme lié au développement des sciences et techniques.

Principaux peintres : Puvis de Chavannes, Moreau, Redon, Bussière, Böcklin, Holder.

Le synthétisme (≈1888-1900)

Variante du symbolisme dont le représentant principal est Gauguin. L’art est une synthèse entre la perception du réel par l’artiste et son expérience personnelle. Le peintre extrait un thème de la nature puis lui imprime son imaginaire avec une totale liberté.

Principaux peintres : Gauguin, Bernard

Le nabisme (≈1888-1900)

Les nabis (prophètes) veulent imprimer à l’art une dimension spirituelle. Le nabisme est une variante du symbolisme. La couleur est privilégiée au détriment de la profondeur. Leurs tableaux se caractérisent par de grands aplats de couleurs pures.

Principaux peintres : Sérusier, Bonnard, Ranson, Denis, Vuillard, Ibels.

Le primitivisme (≈1890-1920)

Ce courant prône un retour vers l’art primitif ou tribal, redécouvert à la fin du 19e siècle. Cet art est jugé plus authentique, plus sincère. Gauguin, après son installation à Tahiti, s’inspire des productions de l’artisanat local. Par extension, l’art naïf d’Henri Rousseau est rattaché à ce courant.

Principaux peintres : Gauguin, Matisse, Modersohn-Becker, Rousseau.

L'Art nouveau (≈1890-1914)

Mouvement décoratif qui concerne la peinture, l’architecture, les arts décoratifs, le design. Esthétiquement, il s’agit d’une réaction à l’impressionnisme qui dissout les formes. L’art nouveau privilégie le  dessin. Le trait est net, les motifs (femmes, feuilles, fleurs, évocations symboliques) sont stylisés. L’artiste utilise les arabesques ou les stries pour rejoindre parfois une abstraction purement décorative.

Principaux peintres :Beardsley, Toorop, Mucha, Tiffany, De Feure.

La Sécession (≈1892-1914) 

Mouvement parallèle à l’Art nouveau, se développant en Allemagne et en Autriche, d’inspiration symboliste et cherchant à contester les préceptes de l’académisme.

Principal peintre : Gustav Klimt.

Principales sources.

- Histoire de l'Art par H. W. Janson, Eclectis Cercle d'Art, Paris 1993.

- Tout sur L'Art, Flammarion, Paris 2010.

- Encyclopedia Universalis, 20 volumes, Paris 1975.

http://www.larousse.fr/encyclopedie

- Wikipedia

Les photos des oeuvres proviennent d'Internet. Me signaler toute violation du droit à l'image : retrait immédiat.

Commentaires (12)

Elisabeth
  • 1. Elisabeth | 10/02/2015

Ce site ma beaucoup aidé lors de mon exposé sur la peinture au XIXème siècle.
Franchement je le conseille a tout les intéressés d'art! ^-^

axel geoffroy
  • 2. axel geoffroy | 22/04/2015

genial

Legrand
  • 3. Legrand | 18/05/2015

Merci pour ce site, il m'a beaucoup aidé pour le lycée!

Henriquet
  • 4. Henriquet | 18/05/2015

Merci pour ces superbes informations, J'ai eu un 40/20 à mon exposé. Gros bisous, merci à vous... PS: Je me suis bien plantée.

Corentin
  • 5. Corentin | 23/09/2015

Salut c'est Michel ! Je tiens a vous remercier pour tout votre travail qui est extraordinaire !!! Merci encore :D

Iéna
  • 6. Iéna | 09/11/2015

Merci bcp pour ce site, il m'a été d'une grande aide. Il est vraiment complet et bien illustré, chapeau bas!

NAFISSA
  • 7. NAFISSA | 22/02/2016

merci bcp pour ce travail. il m'a tellement aidée dans la recherche demandée au collège. Je félicite les réalisateurs de ce tavail et leur dit GRAND MERCI

Béatrice

Je tiens à vous remercier d'avoir publié ce site car cela m'aide bcp sur mon devoir et ma recherche personnel.On espère bien qu'il aura plus que cela.Merci.

simeo
  • 9. simeo | 03/10/2016

merci beaucoup pour ce site qui m'a été d'une grand utilité pour mon devoir ! merci !

Julie
  • 10. Julie | 02/11/2016

MERCI ! C'est du bon travail, clair et bien remplit parfait pour un étudiant en art !

Maëliss
  • 11. Maëliss | 10/11/2016

C'est un excellent travail, mais il te manque un mouvement, qui est le néoclassicisme. Il se trouve juste avant le romantisme. Rend ton blog encore meilleure qu'il l'est déjà. Ce ne serra que bénéfique.
Merci pour tous se temps que tu as passé pour les personne qui en on besoin.

rivagedeboheme
  • 12. rivagedeboheme (site web) | 11/11/2016

Merci pour vos compliments. Pour le néoclassicisme, qui prend naissance au 18e siècle, voir :
http://www.rivagedeboheme.fr/pages/arts/peinture-18e-siecle/le-neo-classicisme.html

Ajouter un commentaire