La Sécession

 

 

ENVIRON 1892-1914

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Pour passer directement d'une image agrandie à l'autre, cliquer au centre droit ou gauche de l'image.

___________________________________________________________________________ 

 Klimt. Le Baiser, 1907-08Gustav Klimt. Le Baiser, 1907-08

Huile et feuille d'or sur toile, 180 × 180 cm, Österreichische Galerie Belvedere, Vienne.

 

La Sécession (Sezession) est un mouvement artistique de rupture avec l’académisme, qui se développe en Allemagne et en Autriche à partir de 1892. La sécession est parfois considérée comme un aspect de l’Art nouveau et en Autriche l’équivalent de l’Art nouveau français ou belge était qualifié de Sezessionstil. Cependant, le mouvement de sécession est surtout caractérisé par la volonté de jeunes artistes de rompre avec les contraintes esthétiques et morales imposées par les académies. Il ne se caractérise pas par un style très spécifique.

Il y a d’ailleurs plusieurs sécessions : la première commence à Munich en 1892, la seconde en 1897 à Vienne et la troisième en 1899 à Berlin. La plus importante fut incontestablement la sécession viennoise dont l’œuvre du chef de file, Gustav Klimt (1862-1918), fit parfois scandale du fait du caractère érotique de certaines œuvres. L’inspiration de Klimt est principalement symboliste mais il peindra également des portraits et des paysages.

Klimt acquiert d’abord une notoriété en réalisant de nombreuses décorations murales d’édifices publics, de demeures privées ou de théâtres. Rompant avec l’art officiel, il réalise en 1898 le tableau Pallas Athénée qui sera aussi l’affiche de la première exposition de la sécession viennoise. Cette manière symboliste utilisant abondamment les dorures est la partie la plus emblématique de l’œuvre de Klimt. Il poursuivra son « cycle d’or » jusqu’à 1909-1910 avec, par exemple Portrait d'Emilie Flöge, sa compagne (1902), L’Hydre (1904-07), Le Baiser (1907-08), Danaé (1907-08).

 

Klimt. Pallas Athena,1898Pallas Athéna (1898)

Huile sur toile, 75 × 75 cm, Museen der Stadt, Vienne.

 

 

Klimt. Portrait d'Emilie Flöge, 1902Klimt. Portrait d'Emilie Flöge, 1902

Huile sur toile, Museen der Stadt, Vienne.

 

 

 Klimt. L'Hydre, 1904-07Klimt. L'Hydre, 1904-07

Huile sur toile, 20 × 50 cm, Österreichische Galerie Belvedere, Vienne.

 

 Klimt. Danaé, 1907-08Klimt. Danaé, 1907-08

Huile sur toile,77 × 83 cm, Die Sammlung Leopold, Vienne.

 

Mais Klimt peint également des paysages avec une tendance pointilliste d’abord puis cubiste :

 

Klimt. Sous-bois, 1903 Klimt. Sous-bois, 1903. Huile sur toile,110 × 110 cm, Lentos Kunstmuseum, Linz.
Klimt. Rosiers sous les arbres, 1905 Klimt. Rosiers sous les arbres, 1905. Huile sur toile, 110 × 110 cm, Musée d'Orsay, Paris.
 Klimt. Le Jardin au tournesol, 1905-06  Klimt. Le Jardin au tournesol, 1905-06. Huile sur toile, 110 × 110 cm, Österreichische Galerie Belvedere, Vienne.
 Klimt. Le Pommier, 1912  Klimt. Le Pommier, 1912. Huile sur toile, 110 × 110 cm, Österreichische Galerie Belvedere, Vienne.
 Klimt. Vue de Malcesine, 1913  Klimt. Vue de Malcesine, 1913. Huile sur toile, 110 x 110 cm, détruite dans un incendie en 1945.

 

 

Beaucoup d’autres peintres et architectes prirent part aux sécessions. En peinture, on peut citer les autrichiens :

 

Koloman Moser(1868-1818) :

Moser. Le Promeneur, 1915 Moser. Le Promeneur, 1915. Huile sur toile, 75,5 × 62,5 cm, Die Sammlung Leopold, Vienne.
Moser. Vénus dans la Grotte, 1915 Moser. Vénus dans la Grotte, 1915. Huile sur toile, 75,5 × 62,5 cm, Die Sammlung Leopold, Vienne.

 

 

Egon Schiele (1890-1918) :

Egon Schiele. Autoportrait (1911) Schiele, Autoportrait, 1911. Huile sur bois, 27,5 × 34 cm, Museen der Stadt, Vienne.
Schiele. Jeune mère, 1914 Schiele. Jeune mère, 1914. Huile sur toile, 100 × 120 cm, collection particulière.

 

 

Google Art Project

Pour visionner d'autres œuvres sur GOOGLE ART PROJECT, cliquer sur le nom du peintre : 

Klimt

Moser

Schiele

Ajouter un commentaire