Le symbolisme

 
 

 

ENVIRON 1880-1914

 

 Si le réalisme et l’impressionnisme sont en harmonie avec le mouvement de l’histoire, le symbolisme constitue, lui, une sorte de réaction, parfois un peu infantile, aux évolutions de la fin du 19e siècle. Le réalisme et l’impressionnisme avaient bousculé un certain conformisme esthétique afin de s’accorder au réel : ils voulaient montrer la vie des villes et des champs et toutes les émotions de l’époque telles qu’elles étaient vécues. Les progrès scientifiques et techniques rapides, le développement de l’industrie, l’exode rural et l’urbanisation vont entraîner la société de la fin du 19e siècle  vers le monde nouveau que Chateaubriand avait déjà entrevu dans le dernier chapitre des Mémoires d’outre-tombe. Le symbolisme est une réaction contre cette dominante technicienne et rationaliste. Il s’agit d’un courant littéraire et pictural pour lequel le monde ne doit pas se réduire à la réalité visible ni à la rationalité scientifique. L’artiste doit déchiffrer les mystères du monde et les expliciter sous forme de symboles littéraires ou picturaux. Dans le domaine de la peinture, le symbolisme naît à la fin des années 80 autour de thèmes jugés pleins de « mystères » : la mort, la sensualité, la religion, une certaine fascination pour le folklore et les cérémonies traditionnelles. On voit que le symbolisme n’est pas toujours dénué d’un certain spiritualisme de pacotille. Mais ses initiateurs sont souvent de très jeunes gens qui cherchent à affirmer leur originalité en s’opposant à la pensée dominante : Bernard, Denis, Bonnard, Vuillard, Sérusier ont entre 20 et 25 ans à la fin de la décennie 80.

Sur le plan stylistique, le symbolisme reprend une idée d’Eugène Delacroix (1798-1863) qui considérait que la couleur peut être aussi expressive que descriptive.

 

Quelques peintres symbolistes

Précurseur du symbolisme, Pierre Puvis de Chavannes (1824-1898) fut un grand peintre de décors muraux qu’il réalisa dans des hôtels de ville, des bibliothèques et également au Panthéon à Paris. Il est également l’auteur de tableaux d’inspiration symboliste qui influencèrent la jeune génération (Redon, Gauguin, Denis, Sérusier, etc.).

 

Puvis de Chavannes. L'espérance, 1872Puvis de Chavannes. L'espérance, 1872

Huile sur toile, 102,5 × 129,5 cm, Walters Art Museum, Baltimore.

 

 

Puvis de Chavannes. le Rêve, 1883Puvis de Chavannes. le Rêve, 1883

Huile sur toile, 82 × 102 cm, Musée d'Orsay, Paris.

 

Gustave Moreau (1826-1898) privilégie les sujets religieux et décale le symbolisme vers un certain mysticisme.

 

Moreau. Jupiter et Sémélé, 1895Moreau. Jupiter et Sémélé, 1895 

Huile sur toile, 213 × 118 cm, Musée National Gustave-Moreau, Paris.

 

 

Chez Odilon Redon (1840-1916) les thèmes oniriques ou religieux dominent.

 

Redon. Esprit de la forêt, 1880Redon. Esprit de la forêt, 1880

Fusain et craie, 45,7 × 28,5 cm.

  

 Redon. Saint-Jean, 1892Redon. Saint-Jean, 1892

Pastel sur papier, collection particulière

 

 Redon. Le Bouddha, 1904Redon. Le Bouddha, 1904

Pastel sur papier beige, 90 × 73 cm, Musée d'Orsay, Paris.

 

 

Gaston Bussière (1862-1928) illustra de nombreux ouvrages littéraires, en particulier de Balzac, Théophile Gauthier et Oscar Wilde.

 

Bussière. Danseuses exotiques,1880Bussière. Danseuses exotiques, 1880

Huile sur toile, 45 × 35 cm, collection particulière.

 

 

Bussière. Salammbô, 1907Bussière. Salammbô, 1907

Huile sur toile, 48 × 58 cm, collection particulière.

 

 

En Allemagne, les principaux représentants du symbolisme sont Arnold Böcklin (1827-1901), Ferdinand Hodler (1853-1918), Max Klinger (1857-1920).

 

Böcklin. L'île des morts, 1886Böcklin. L'île des morts, 1886

Huile sur toile, 111 × 155 cm, Öffentliche Kunstsammlung, Bâle.

 

 

Hodler. La nuit, 1889-90Hodler. La nuit, 1889-90

Huile sur toile, 116,5 × 299 cm, Musée des Beaux-Arts, Berne.

 

 

Klinger. L'heure bleue, 1890Klinger. L'heure bleue, 1890

Huile sur toile, 176 × 192 cm, Museum d.bild.Künste, Leipzig.

 

Le symbolisme connaîtra deux variantes qualifiées synthétisme et nabisme.

 

Google Art Project

Pour visionner d'autres œuvres sur GOOGLE ART PROJECT, cliquer sur le nom du peintre : 


Puvis de Chavannes

Gustave Moreau

Odilon Redon

Arnold Böcklin

Ajouter un commentaire