Le synthétisme

 

 

ENVIRON 1888-1900

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Pour passer directement d'une image agrandie à l'autre, cliquer au centre droit ou gauche de l'image.

________________________________________________________________________

 

Gauguin. Vision après le sermon, 1888Paul Gauguin. Vision après le sermon, 1888

Huile sur toile, 73 × 92 cm,  National Gallery of Scotland, Edimbourg.

 

 

Bernard. La moisson, 1888Émile Bernard. La moisson, 1888 

Huile sur toile, 72 × 92 cm, collection Josefowitz, Lausanne. 

 

 Légère variante du symbolisme, le synthétisme est basé, selon Gauguin, sur une avancée vers l’abstraction. L’art est une synthèse entre la perception du réel par l’artiste et son expérience personnelle. Le peintre extrait un thème de la nature puis lui imprime son imaginaire avec une totale liberté. Gauguin insiste aussi sur l’aspect essentiellement émotionnel de l’art, qui est plus important que son aspect intellectuel. Paul Gauguin (1848-1903) et Emile Bernard (1868-1941) sont les principaux représentants de ce courant, qui vient, comme le nabisme, de l’école de Pont-Aven.

L’école de Pont-Aven est un groupe d’artistes qui trouva son inspiration dans le folklore et la religiosité des habitants de cette petite ville côtière du Finistère. Paul Gauguin, qui fit deux séjours à Pont-Aven en 1886 et 1888, influença considérablement cette école. Sa Vision après le sermon (1888) est une œuvre typiquement symboliste. L’œuvre marque une rupture avec l’impressionnisme (Gauguin participa à plusieurs expositions impressionnistes) tant par le thème que par le style. Il s’agit de glorifier la religiosité de bretonnes en tenue traditionnelle. Ces dernières viennent d’entendre un sermon concernant l’épisode de la genèse racontant la lutte entre Jacob et un ange et elles ont une vision de la scène relatée. Le style privilégie les grands aplats de couleurs vives. Les formes sont simplifiées mais nettement délimitées par des traits de couleur noire (la silhouette des bretonnes en particulier). Les détails sont négligés.

La moisson (1888) d’Emile Bernard est un autre exemple de ces formes plates et simplifiées et de la volonté presque conventionnelle de ne pas se conformer à la réalité : le blé est rouge. Les personnages sont également cernés de traits noirs.

Le synthétisme est très proche du nabisme

Google Art Project

Pour visionner d'autres œuvres sur GOOGLE ART PROJECT, cliquer sur le nom du peintre : 

Gauguin

Bernard

Ajouter un commentaire