Le degré zéro de la politique

06/02/2012    

Toute phrase prononcée par un politicien est désormais suspecte de double sens. Claude Guéant a affirmé que toutes les civilisations ne se valent pas. En dehors de tout contexte politicien, il conviendrait de s’interroger sur le propos et sur sa signification exacte. A priori, vouloir hiérarchiser les civilisations, les cultures, les sociétés en fonction de certains critères, ne vaut pas l’opprobre.  Surtout lorsqu’il s’agit de réaffirmer les valeurs démocratiques auxquelles nous sommes attachés. Mais voilà, il pourrait y avoir chez le ministre une arrière-pensée sacrilège : vouloir attirer les électeurs du Front National. Toute personne sensée doutera qu’il puisse y parvenir de cette façon tellement… civilisée. Mais Benoît Hamon a toujours de fortes certitudes : pour lui aucun doute à ce sujet, la droite manigance.

Jusqu’à quand devrons-nous supporter ces personnages qui croient se valoriser en se demandant constamment et publiquement s’il n’y a pas un piège derrière chaque mot. Si piège il y a, l’élégance consisterait à passer outre. On s’abaisse en voyant partout la bassesse.