L'expressionnisme

 

ENVIRON 1905-1920

 

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Pour passer directement d'une image agrandie à l'autre, cliquer au centre droit ou gauche de l'image.

_______________________________________________________________

 

 

 Ce courant prend naissance en Allemagne au début du 20e siècle et il se situe dans le prolongement du symbolisme pour l’inspiration, du fauvisme pour l’utilisation de la couleur. Les expressionnistes ont une vision pessimiste de leur époque et cherchent à exprimer leurs angoisses par une utilisation non naturaliste de la couleur, la déformation du trait, une stylisation de la représentation faisant disparaître les détails. A titre d’exemple, le portrait ci-après de Karl Schmidt-Rottluff, Femme avec un sac, illustre bien cet état d’esprit torturé. L’œuvre cherche à agresser le spectateur par l’intensification de l’expression et l’angulosité du trait. La couleur elle-même n’a plus la luminosité que lui donnaient les fauves : elle respire le pessimisme.

 

Schmidt-Rottluff. Femme avec un sac, 1915Schmidt-Rottluff. Femme avec un sac, 1915

Huile sur toile, 95 × 87 cm, Tate Gallery, Londres.

 

On peut dater de 1905 la naissance de l’expressionnisme, lorsque quatre étudiants forment à Dresde le groupe Die Brücke (le pont). Un autre groupe d’artistes est basé à Munich. Dans une certaine mesure, l’expressionnisme est une réaction à l’impressionnisme. Ce dernier représente la réalité extérieure qu’il cherche à interpréter visuellement selon la subjectivité de l’artiste, mais plutôt dans la sérénité. L’expressionnisme a pour ambition de traduire visuellement le monde intérieur de l’artiste. A cet égard, les œuvres les plus tardives de Van Gogh comme La Nuit étoilée (1889) ou la célèbre peinture d’Edvard Munch, Le Cri (1893), constituent des prémices de l’expressionnisme. La dominante psychologique se situe dans le registre de l’anxiété, de la frayeur, du trouble.

 

Van Gogh. La nuit étoilée, 1889

 

Van Gogh. La nuit étoilée, 1889.

Huile sur toile, 73 × 92 cm, Museum of Modern Art (MoMA), New York.

                    

Munch. Le Cri,1893

Munch. Le Cri, 1893.

Tempera sur carton, 91 × 74 cm, Musée Munch, Oslo.

 

Le groupe d'étudiants formé à Dresde en 1905 comprenait les peintres suivants.

 

  • Ernst Ludwig Kirchner (1880-1938)

 

Kirchner. Trois baigneuses, 1913 Trois baigneuses (1913). Huile sur toile, 215 × 165 cm, Art Gallery of New South Wales, Sydney.
Kirchner. Scène de rue à Berlin, 1913 Scène de rue à Berlin (1913). Huile sur toile, 121 × 95 cm, Neue Galerie, Museum for German and Austrian Art, New York.
Kirchner. Autoportrait en malade, 1918 Autoportrait en malade (1918). Huile sur toile, 59,5 × 69,8 cm, Pinakothek der Moderne, Munich.

 

 

  • Erich Heckel (1883-1970)

 

Heckel. La Briqueterie, 1907 La briqueterie 1907). Huile sur toile, 68 x 86 cm Musée Thyssen-Bornemisza, Madrid.
Heckel. Fränzi à la poupée, 1910 Fränzi à la poupée (1910). Huile sur toile, 65 × 70 cm collection particulière.

 

 

  • Karl Schmidt-Rottluff (1884-1976)

 

Schmidt-Rottluff. Deux paysans, 1910 Deux paysans (1910)
Schmidt-Rottluff. Début du printemps, 1911 Début du printemps (1911)

 

 

  •  Fritz Bleyl (1880-1966)

 

Bleyl. Paysage de dunes, 1907 Paysage de dunes (1907). Aquarelle et gouache sur carton.

 

 

Le groupe de Munich se forme autour de Vassily Kandinsky (1866-1944), peintre d’origine russe considéré comme le fondateur de l’art abstrait. L’utilisation audacieuse des couleurs et la simplification extrême d’un dessin puissant caractérisent les premières peintures. Puis, dès 1910-1911, Kandinsky évoluera vers l'abstraction.

 

 Kandinsky. Improvisation III (1909) Improvisation III (1909). Huile sur toile, 94 × 130 cm, Musée national d'art moderne, Centre Pompidou, Paris.
 Kandinsky. Eglise à Murnau, 1910 Eglise à Murnau (1910). Huile et aquarelle sur carton, 64,9 × 50,2 cm, Galerie Municipale de Lenbachhaus, Munich.
 Kandinsky. Composition IV, 1911 Composition IV (1911). Huile sur toile, 159,5 × 250,5 cm, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen, Düsseldorf.
 Kandinsky. Improvisation 26, 1912 Improvisation 26 (1912). Huile sur toile, 97 × 107,5 cm, Städtische Galerie im Lenbachhaus, Munich.
 Kandinsky. Improvisation inondation, 1913 Improvisation inondation (1913). Huile sur toile, 95 × 150 cm, Städtische Galerie im Lenbachhaus, Munich.

 

 

Les artistes proches de Kandinsky à cette époque sont les suivants.

 

  • Alexej Von Jawlensky (1864-1941)

 

Von Jawlensky. Femme au chapeau de paille jaune, 1910 Femme au chapeau de paille jaune (1910)  
Von Jawlensky. Tête de femme, 1911 Tête de femme (1911). Huile sur carton collé sur contreplaqué, 52 x 50 cm, National Galleries of Scotland. 

 

 

  • Franz Marc (1880-1916)

 

Marc. Cheval bleu, 1911 Cheval bleu (1911). Huile sur toile, 112,5 × 84,5 cm, Städtische Galerie im Lenbachhaus, Munich.
Marc. Sous la pluie, 1912 Sous la pluie (1912). Huile sur toile,81 × 106 cm, Städtische Galerie im Lenbachhaus, Munich.

 

 

 

Macke. Jardin à Bonn, 1911 Jardin à Boon (1911). Huile sur toile, 70 × 88 cm, collection particulière.
Macke. Au bord du lac bleu, 1913 Au bord du lac bleu (1913). Huile sur toile, 60 × 48,5 cm, Staatlich Kunsthalle, Karlsruhe.

 

 

Les principes de l’expressionnisme seront formalisés dans l’Almanach du Cavalier Bleu (Der Blaue Reiter) élaboré en 1911 et 1912 par Kandinsky et Marc. Cet almanach concerne diverses disciplines artistiques puisqu’on y trouve un article d’Arnold Schönberg sur la musique, des articles concernant la poésie et le théâtre. Sur le plan pictural, il s’agit de provoquer : les œuvres des grands artistes de l’époque cohabitent avec des dessins d’enfants ou de malades mentaux. Le groupe du Cavalier Bleu disparaîtra au cours de la première guerre mondiale, mais l’expressionnisme renaîtra entre les deux guerres. En 1933, il est classifié par les nazis comme « art dégénéré » par opposition à l’art officiel appelé « art héroïque ». De nombreux peintres expressionnistes allemands vont alors s’exiler aux Etats-Unis et y devenir influents.

 

Kandinsky. Couverture Almanach du Cavalier-Bleu, 1912Kandinsky. Couverture Almanach du Cavalier-Bleu, 1912

 

Google Art Project

Pour visionner d'autres œuvres sur GOOGLE ART PROJECT, cliquer sur le nom du peintre : 

Van Gogh   Munch  Kirchner    Heckel
 Kandinsky  Von Jawlensky   Marc   Macke

Ajouter un commentaire